contact@hypnosefleur.fr
07 68 88 53 17
L’hypnose médicale et sexualité

Témoignage de Melle G

Traiter l’absence de plaisir sexuel par l’hypnose, c’est l’expérience tentée par louise.
On connaît les effets de l’hypnose médicale pour arrêter de fumer, de se ronger les ongles …
L’hypnose peut être utilisée dans différents cas et notamment pour la prise en charge des troubles sexuels féminins et / ou masculins.

Louise a bien voulu partager son expérience :

Au début, je ne savais pas si j’étais normale ou pas, si le fait de ne pas particulièrement avoir du plaisir intense lors des rapports sexuels était normale, si je devais me satisfaire de cela, si je devais changer de partenaire, enfin beaucoup de questions qui m’empêchaient d’avoir un épanouissement sexuel.
Puis j’avais des amis à qui parler mais difficile de parler de sa sexualité, appréhension, gêne, peur.

Mon gynécologue était un homme m’affirmait que tout est normal chez moi et que rien ne m’empêche de prendre du plaisir au niveau physique.

Et puis, en lisant des articles sur l’hypnose, je me suis aperçue que l’hypnose médicale pouvait traiter ce genre de difficultés qui étaient un réel obstacle dans ma vie amoureuse.

Beaucoup de questions me traversaient l’esprit :

Comment pourrais- je aborder le sujet avec un inconnu ?
Je vais être à moitié endormie, et si je lui confiais des choses à mon insu ?
Et si mes réactions sous hypnose étaient incontrôlables ?
Je n’étais pas tout à fait sereine mais bien déterminée à tenter l’expérience, après tout, il fallait essayer.

Je choisis d’aller voir une femme pensant qu’elle me comprendrait mieux et surtout que je serai plus à l’aise pour aborder le sujet.

Elle me demande si je suis prête, s’assure que je suis bien installée, confortable et me propose de me concentrer sur les sensations que je ressens au moment présent au niveau corporel et de tout simplement prendre conscience de chacun de mes sens.
Sa voix est posée, persuasive, rassurante.
Mes pensées allaient et venaient, parfois je l’écoutais parfois je m’égarais dans mes propres questionnements.
J’étais entre deux sensations, moitié consciente moitié « endormie ».
Lors de cette première séance, nous avons travaillé sur l’obstacle qui m’empêchait le lâcher prise.
Au début, je me sentais incapable de lâcher prise, incapable de me laisser entièrement aller sans rien contrôler, incapable de faire et de me faire complètement confiance.
J’avais peur d’être jugée , d’être trop, ou pas assez.
Nous avons fixé le nombre de séances à trois.
Chaque séance se déroula de la même façon, la première partie consistait à discuter de mes ressentis , puis je passais environ trente minutes sous hypnose. Après une première phase axée sur mon corps et ses sensations.

A la fin de chaque séance, j’avais la sensation d’avoir un peu avancé.
Puis lorsque j’ai fini les séances, je me demandais ce que l’hypnose m’avait apporté, et en vivant tout simplement, je me suis aperçue des changements dans le quotidien.

Alors ces changements arrivaient juste à ce moment là, était –ce grâce à mes séances d’hypnose ? ou juste le hasard ?

Je ne sais pas mais aujourd’hui j’arrive à éprouver du plaisir, en quelques temps, ma libido est devenue plus importante.
Je me sens plus à l’aide face à la nudité aussi , j’arrive à me balader nue devant mon partenaire sans être gênée ou mal à l’aise.
Je sais maintenant que je peux prendre du plaisir, en donner sans me sentir en danger ou même gênée.

Voilà mon histoire

Style switcher RESET
Color scheme